Archive for the 'correspondance' Category

Il ne suffit pas de dire « Je vous ai compris « .

Le Blackfoot
qui ne venait pas pour autant d’Algérie
n’aimait pas qu’on l’enfume
avec des promesses de reprises
pour le 21 Floréal de l’An CCXXVIII
(si les calculs de google sont bons).

Tassant sa pipe,
il prit du recul,
se relu et se dit que
mettre ensemble le général,
les indiens,
les pieds-noirs
et le calendrier républicain,
c’était fort de café.
Komême.(re-sic)
Seul le confinement de trente-six jours pouvait expliquer cette espèce de faille spatio-temporelle.
Les neurones ne réagissaient plus pareil.
La synapse détraquée,
les associations abracadabrantes,
les mariages loufoques,
les collages surréalistes des plus beaux jours d’entre-deux-guerres
revenaient comme par enchantement.
Au bout de cinq semaines seulement !
Imagine !
Aurait dit l’autre,
à deux doigts de pousser une chansonnette sur son balcon.
Tout ça sur cette image d’indien, gérant la Nature, en bon père de famille… Si on les avait écouté ces gens là, on en serait pas là aujourd’hui.
.
Il décida de clore le chapitre,
après tout,
plus rien n’urgeait.
L’ABK6® lui faisait de l’œil,
il craqua.
.


A member of the Blackfoot tribe lights a fire on the prairie in Alberta, 1918.

The Blackfoot and other Native American groups used intentional burning for centuries to manage grasslands and forests. When the United States and Canada began to actively manage these areas, they ignored traditional techniques and prevented any and all wildfires, a policy which many think has led to larger and more destructive fires (due to the buildup of dry wood and grass after years without fire).

Bien sûr tu n’es pas au Japon, mais presque… Ou tu peux faire semblant.


.

.

.


.

.

Agathe.

Agathe,
débordée par les soins que ses quatre poupées réclament
– les habiller, les coiffer, les nourrir, les coucher –
n’ignore rien des affres de la monoparentalité –
raison pour laquelle,
je suppose,
le couple solidaire que je forme avec sa mère
lui inspire parfois un certain agacement.
(Eric Chevillard).


(William Eggleston 1970).

Association libre et collage entre une image de W. Eggleston et un petit texte d’E. Chevillard.

De la jetée, tu retiens…

Hélène Chatelain lajetee
.
Elle et cette adaptation jusqu’à la saturation
de Terry Gilliam dans
« L’armée des 12 singes »

Screenshot_2020-04-11 La Jetée by Chris Marker (1962)

.


.

Screenshot_2020-04-11 La Jetée by Chris Marker (1962)(1)

.

Hélène Chatelain89af892

.

.

Et puis ce geste de la main dans la nuque.

.
Hélène Chatelain1280
.
Hélène Chatelain,
c’est la passante avec qui l’on prend langue,
pour finir.
Si tu veux te refaire « La jetée » clique, tu y seras.

La soirée se passait…

Mère ne plaisantait jamais sur
la question des tâches ménagères
et de la santé.
Une soirée comme les autres,
le repas était bientôt prêt,
nous allions passer à table.
D’accord
il faisait bouillir la marmite
et avait besoin d’entraînement.
Mais elle se faisait un point d’honneur
à lui rappeler que
s’il ratait une seule fois,
ce serait Tintin pour le repassage
de ses chemises,
et de ses pantalons,
ça papa le savait.
Hier c’était poulet
et du coup
avec les restes
ce soir c’était…
Vols au vent.

tumblr_c9712818534ea726278d7ad2ff8ca0fa_06e46e83_500
My Godmother in 1962, as the target girl in a father/daughter knife-throwing act.

« Page précédentePage suivante »